« Sur les deux frontières | Accueil | L’Europe de l’espace »

Proche-Orient : la paix passe par l'Europe

Beaucoup de gens, impliqués dans le conflit israélo-palestinien, recherchent un espoir en vue une solution à leur sort, et dans cette quête, ils se tournent vers l’Europe.
Mon engagement dans une ONG israélienne qui travaille pour le dialogue israélo-palestinien, me rappelle avec force cette forte attente d’Europe, omniprésente. Cet acteur, relativement nouveau sur la scène mondiale, suscite de grands espoirs parmi ses voisins. Bien que jusqu’alors les gens tendent habituellement à critiquer sa contribution à la résolution du conflit israélo-palestinien, c’est à cause d’une attention portée essentiellement sur la haute politique.

En plus, au niveau de la société civile, l’Europe soutient des initiatives professionnelles et assure que le dialogue et la coopération entre Israéliens et Palestiniens va continuer.
De mon expérience limitée je peux partager l’exemple du Forum des Jeunes israéliens pour la coopération, une ONG israélienne qui travaille pour le dialogue israélo-palestinien depuis 2 ans, qui a organisé 6 conférences sur le rôle de l’Europe dans le conflit israélo palestinien. Lors de cette conférence, 40 Israéliens, Palestiniens et –non moins important- Européens se rencontrent pendant une semaine et échangent leurs rêves, leurs besoins et leurs aspirations. Fondée sur une vision commune, ils travaillent à un objectif commun et à sa réalisation. D’un point de vue personnel, ce qui m’a le plus marqué, c’est la volonté des jeunes d’Europe d’aider ceux du Moyen-Orient à la fois pendant et après les rencontres, de la logistique au lobbying en passant par la recherche de financement pour les transports. Nombre d’entre eux n’hésitent pas à travailler dix heures par jour pour favoriser ces rencontres.
L’enjeu est clair lorsqu’on sait que ces rencontres permettent à de jeunes colons juifs d’exprimer leur volonté de quitter leur maisons pour favoriser la paix et à de jeunes palestiniens musulmans de dénoncer l’antisémitisme, le terrorisme et les bombes. Les participants à ces rencontres qui ont lieu en Europe continuent de prôner ces idées une fois rentrés chez eux. Ils travaillent avec les Israéliens et Palestiniens pour apporter un véritable changement au Moyen-Orient. A un moment où l’Europe est à la recherche d’une vocation qui l’unisse et de valeurs, ces jeunes hommes et femmes contribuent à l’émergence d’une vision claire de l’Europe : une puissance pacificatrice.
Bâtir la paix comme pilier de l’identité européenne correspond bien aux racines franco-allemandes de l’Union européenne. A un niveau plus général, au XXIème siècle, l’Europe pourrait tenir le rôle d’un pôle entre Orient et Occident et ainsi empêcher l’horrible scénario – trop souvent entendu – d’une opposition entre un super pouvoir américain et asiatique. Il s’agirait d’une énorme mission à accomplir pour le projet européen, mais réalisable, car aucune autre puissance internationale n’est aussi bien équipée que l’Union européenne pour trouver une solution. Mais l’Europe doit d’abord faire ses preuves comme bâtisseur de paix sur ces frontières avec le Moyen Orient. Beaucoup d’Européens, jeunes et vieux, sont déjà engagés dans de tels efforts.

Ofer Zalzberg,

février 4, 2005 dans Ils l'ont fait | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83470b9ca69e200d8350dc4cc53ef

Listed below are links to weblogs that reference Proche-Orient : la paix passe par l'Europe:

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.